Home Actualites Junior Diakhaté : L’instituteur au grand coeur 

Junior Diakhaté : L’instituteur au grand coeur 

SHARE
Junior Diakhaté : L’instituteur au grand coeur 

Mamadou Junior Diakhaté a grandi à Grand Dakar, un quartier populaire de la capitale Sénégalaise. Enfant, il marche parfois plus de 9km pour se rendre à l’école. Élevé par un père militaire, il apprend dès son plus jeune âge la rigueur et l’importance de l’éducation. Depuis toujours, il s’engage dans des actions citoyennes au Sénégal. Suivi aujourd’hui par plus de 44 000 personnes sur Twitter, il met en place une stratégie de crowdfunding pour pallier aux lacunes du système éducatif du pays. Avec une centaine de bénévoles, il sillonne la capitale pour rénover des écoles. Il vise à assurer un environnement sain et propice aux écoliers Sénégalais.

Ses premiers pas dans la solidarité

Jeune instituteur, Mamadou Junior Diakhaté est affecté à Sindji Daga, un village à la frontière de la Gambie. Sur place, il se rend compte que les habitants utilisent la monnaie Gambienne, et qu’ils ne connaissent ni le drapeau Sénégalais, ni l’hymne national.

Il se donne alors une mission : apporter la culture Sénégalaise à ce village totalement isolé des valeurs patriotiques. Il leur amène des drapeaux, et apprend aux élèves les symboles de la République. Mamadou Junior ne s’arrêtera pas là : il sensibilise les familles à l’importance de l’éducation, en leur démontrant pourquoi les enfants doivent rester scolarisés. De plus, il mène des actions en faveur du développement du village, telles que la transmission de savoir, notamment sur le filtrage de l’eau.

Une action collective citoyenne favorable à l’éducation

Une volonté d’améliorer les établissements éducatifs

En juin 2020, les enfants se préparaient à revenir à l’école. Seulement, les écoles se révèlent être insalubres, et ont pour la plupart un besoin urgent d’être rénovées. Mamadou Junior décide alors de lancer une initiative de nettoyage des écoles, afin qu’elles soient prêtes pour accueillir les enfants à la rentrée scolaire. Seulement, le nettoyage ne suffit pas. Des rénovations sont indispensables pour assurer aux élèves un cadre décent d’apprentissage. Un premier devis est effectué, celui-ci s’élève à 600 000 Fcfa.

Son arme : Les réseaux sociaux

L’instituteur dispose de milliers d’abonnés sur Twitter. Conscient de l’utilité de ce réseau social viral, il partage le devis et lance des appels aux dons qui prennent tout de suite une ampleur phénoménale. Il mise sur une transparence totale en publiant tous les soirs des états de comptes. Il montre les sommes dépensées dans la journée, les cotisations reçues ainsi que le solde d’argent restant.

Des rénovations totales des écoles

La priorité de Mamadou Diakhaté sont les toilettes. En effet, elles sont primordiales pour le bon fonctionnement de l’école. Et notamment pour les jeunes filles durant leurs périodes menstruelles. Souvent, elles sont obligées de rentrer chez elles pour se changer. Il met alors en place des toilettes fonctionnelles et propres.

Aidé d’une centaine de femmes et d’hommes l’instituteur rénove aussi l’entièreté des bâtiments délabrés qui servent d’écoles. Il crée des classes, répare les bâtisses et met tout en œuvre pour offrir un cadre sain et propice à l’éducation des enfants.

Mamadou Junior Diakhaté a déjà eu une quarantaine d’appels de responsables d’écoles dans tout le pays. En effet, le secteur public fait face à d’importants problèmes de financements pour faire face à leurs besoins. L’instituteur a réussi à redonner espoir à des professionnels de l’éducation qui peuvent maintenant enseigner dans des conditions décentes.

Une solidarité qui ne s’arrête pas aux écoles

Clean Up Challenge

Mamadou Junior Diakhaté a toujours senti en lui un besoin de mener des actions citoyennes et patriotiques. Il fonde en 2018 le Clean Up Challenge, avec l’association Simple Action Citoyenne, qui vise à mobiliser les jeunes pour nettoyer les rues et les endroits insalubres du Sénégal. En Mars 2020, lors du début de la pandémie du Coronavirus, il organise, avec ses amis, une sensibilisation au virus en distribuant gratuitement des masques.

Des distributions de repas aux plus démunis

Pendant cette période de Ramadan, le célèbre instituteur ne cesse de s’engager. Il organise une distribution de repas pour la rupture du jeûne. Une cagnotte a été lancée le 12 avril 2021 et a déjà récolté 347 555 Fcfa, sur un objectif de 1 000 000 Fcfa. Le 17 2021 avril, c’est 350 repas qui ont été distribués aux plus nécessiteux.

Aujourd’hui, Mamadou Junior Diakhaté est un exemple pour un grand nombre de jeunes Sénégalais. Son objectif qui visait à créer une communauté de citoyens soudés et engagés pour l’émergence du pays est largement atteint. Conscient de l’effervescence de Twitter, il partage tous les jours de nombreuses initiatives solidaires de ses compatriotes afin de leur donner de la visibilité. Avec aujourd’hui une communauté qui s’élève à 44 000 followers, sa relève est déjà assurée. Que ce soit dans la rénovation des écoles ou dans l’aide des nécessiteux, des actions similaires naissent un peu partout dans le pays, à Thiès, Mbour, à Podor ou encore à Rufisque.